Sommes nous orthodoxe ? Sommes nous …. ?

Nous sommes dans l’ alliance sainte ….
Notre Eglise est-elle orthodoxe? La question se pose en effet et la réponse , venant des authorités orthodoxes ets NON ! et bien sur sur certain point de vue, elles ont raison . En effet nous célébrons quotidiennement la liturgie durant tout le careme . Ca ce n’est pas orthodoxe . Et d’autres points aussi .
Sommes nous romano-catholiques ? La question de meme est NON car nous ne sommes pas rattachés au siege de Rome . Bon! ca devient compliqué !

« Pere expliquez nous ! »
Notre Eglise se fie moins aux traditions (saines et saintes, nous ne les critiquons pas) de l’église orientale ou occidentale, mais plus aux enseignements du Christ et aux nécessités de ce monde .
Ainsi au siege de la métropolie nous célébrons quotidiennement la liturgie . Par contre certaines de nos communautés suivent les préceptes orthodoxes et nos communautés latines les préceptes de l’église occidentales comme nos nombreuses paroisses du Cameroun .
Ainsi nous sommes Greco-catholiques indépendants . Notre église est byzantine et conserve les rites d’orient et d’occident . Comprenant que les fideles sont d’ici ou là et doivent recevoir ce qui correspond à leur tradition.
Les églises des premiers temps étaient nombreuses et variées et avec diverses traditions comme l’attestent les Actes . Pour autant la règle d’or était de célébrer la sainte Cene et de précher l’Evangile unique du seul Christ
Dans la Fraternité sacerdotale de la Mere de Dieu existe un rite spécial qui vient en son temps qui est celui de « l’alliance sacrée ». En effet chaque membre de la Fraternité après un temps d’épreuves, de prieres, etc … est convié à la cérémonie de remise de l’alliance . Il s’agit de sceller l’alliance avec Dieu par la remise d’un anneau de fer, blanc, au petit doigt de la main droite . Ce signe est sacré et marque notre « mariage mystique » avec le Seigneur . Seul ce mariage est indissoluble . Il marque ainsi par delà toute différence l’unique amour en Christ

Mgr Leonid
supérieur de la Fraternité Sacerdotale de la Mere de Dieu

Message de Noel de Vladyka Leonid

« Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger »

écrivait Terence et ceci repris fréquemment par Albert Camus dans l’Etranger, la Peste etc … un theme, une phrase splendide qu’il faut faire sienne en évitant cet écueil : placer l’homme au centre de l’univers (Francs Macons du GODF)

Il ne s’agit pas là d’être humaniste, on ne peut pas en qualité de chrétien vouer un culte à l’homme
Il s’agit bien au contraire de protéger la créature humaine comme créature de Dieu
C’est plus que de la sympathie, plus que de l’empathie c’est la compassion et l’amour

Ainsi donc la veille de la naissance de Notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus Christ , devons nous nous interroger sur notre attitude quotidienne en tant qu’ homme vis à vis des autres, notre prochain .

Par Sa naissance, Christ, Dieu fait homme, se manifeste dans le mystere afin que tout mystere s’accomplisse

Cette naissance est la charniere de deux mondes, l’ancien et le nouveau.

La loi qui gere tout dans l’ancien monde va se trouver soumise à l’amour.

« La loi doit être servante de la vie, et non l’inverse. » Le sabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat (Marc 2, 27). dit Gilbert Carayon

Ainsi cette naissance de Dieu en l’homme va transformer tous les rapports sociaux et chambouler tous les codes religieux.

Et aux pieds de l’enfant-rois se prosternent de pauvres bergers, des rois, les anges, les animaux et jusqu’aux étoiles qui ne cesse d’intensifier leur éclat

L’enfant vient de naitre , Fils de l homme et fils de Dieu . Par Sa naissance Il annonce déjà Sa venue eschatologique, le retour en gloire

Il sait son terrible destin en qualité d’homme. Il le dit Lui-meme
 » « Il faut, ajouta-t-il, que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, par les grands prêtres et par les scribes, qu’il soit mis à mort et qu’il ressuscite le troisième jour. » […] Celui qui aura eu honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, lorsqu’il viendra dans sa gloire et celle du Père et des saints anges. (Luc 9, 22 et 26)

Nous vénérons la saint icone de la Nativité et dans le meme temps nous devrions vénérer celle du Chrsit Pantocrator

Prions, prions sans cesse et que cette Nativité préfiguration de notre salut nous amene à une conscience accrue du chemin vers Dieu car la Nativité nous montre bien que Dieu s’est fait pour notre salut .

Cheminons vers Lui afin nous, hommes devenions Dieu. (St Irénée)

Vladyka Leonid
métropolite primat de l’Eglise Byzantine Hors FRontieres

Message du Synode – 17 septembre 2016

IMPORTANT !

stemereFace au non-engagement en matière de chevalerie, et pour diverses autres raisons, il est définitivement mis fin à l’existence de notre Ordre d’un point de vue vie publique .

De cette Fraternité sacerdotale nait de fait la Fraternité Sacerdotale de la Mère de Dieu.
Dans cette fraternité que l’on doit considérer comme congrégation, ne peuvent entrer que les diacres , prêtres, moines et moniales.
Elle est placée sous l’autorité de l’évêque Leonid et gérée par le synode sur le plan théologique

Que la Sainte Théotokos protège ses enfants !